Réformisme et esclavage à Cuba. (1835-1845) - Karim Ghorbal

 6 posts
User avatar
Posts: 49
Location: Malaysia

Diveture, 02.03.2017 06:12

d7e5b27119fa17c9b72e52050f902fd6




Description:

File Size: 39 mb
Password: aldusbooks.com
Rep+ and enjoy

RAR file contains

1. Réformisme et esclavage à Cuba. (1835-1845) - Karim Ghorbal.pdf
2. ReadMe.Important!.txt
3. Réformisme et esclavage à Cuba. (1835-1845) - Karim Ghorbal.mobi
4. Réformisme et esclavage à Cuba. (1835-1845) - Karim Ghorbal.epub
5. Réformisme et esclavage à Cuba. (1835-1845) - Karim Ghorbal.doc


VirusTotal.com Scan

SHA256: f52e819ddaa98195f2ccbf12414d0f2446fa8bb9f3121563e5c84a12e75b2917
File name: Réformisme et esclavage à Cuba. (1835-1845) - Karim Ghorbal.rar
Detection ratio: 0 / 53 / Seems to be clean

Ebook Details:

2009-Nov-12
720 pages
Penser les idées qui condamnent la traite négrière en termes de pure philanthropie restreint considérablement lanalyse que lon peut tirer de lavènement de celles-ci. Mésestimer linfluence dun réseau de facteurs politiques (quils soient nationaux ou internationaux), économiques, sociaux, moraux, pour comprendre le progressisme apparent et les non-dits sur lequel il repose, mais aussi les freins et replis auquel il a dû faire face, consisterait à oblitérer, naïvement et dangereusement, des pans danalyse indispensables à la pleine compréhension de ces mouvements, de leur essor à leur impossibilité.
Un confinement auquel se soustrait la présente thèse de Karim Ghorbal, portant sur le réformisme défendu par certains acteurs créoles cubains au cours de la décennie 1835-1845. Replaçant les principaux protagonistes dans un contexte mondial marqué par lessor de la Révolution Industrielle et les dernières palpitations de lempire colonial espagnol, dans une société stratifiée où la part des esclaves est écrasante et où les révoltes grondent, ne les dégageant jamais des intérêts qui étaient les leurs, le chercheur élabore une réflexion nuancée et iconoclaste sur les soubresauts qui ont marqué la vie cubaine de la moitié du XIXe siècle.
Mettant en exergue les ambiguïtés et les paradoxes de lélite réformiste de Cuba, tout en soulignant ses conflits avec dautres classes, terrorisées à lidée de perdre leur suprématie, la thèse, époustouflante de précision et dacuité, de Karim Ghorbal explore les lignes de faille dune société esclavagiste qui arrivait à bout de souffle, divisée entre inertie et progressisme. Relevant dune critique acérée et intransigeante, hostile à toute glorification ou hagiographie, mais soucieuse de déceler les tensions et remous qui se sont propagés à la Perle des Antilles, elle impressionne par sa rigueur impeccable.


Related Topics


User avatar
Posts: 153

Whistry, 12.03.2017 02:27

GREAT CONTRIBUTION! High value and very usable. +5 reps
User avatar
Posts: 236

Muresind, 18.03.2017 13:21

Great Share, Agreed, Max Reps Added
You can talk with someone for years, everyday, and still, it won't mean as much as what you can have when you sit in front of someone, not saying a word, yet you feel that person with your heart, you feel like you have known the person for forever.... connections are made with the heart, not the tongue.
User avatar
Posts: 461

Tromphe, 25.03.2017 11:29

Cool bro! Thanks for the updates!
When someone is in your heart, they're never truly gone. They can come back to you, even at unlikely times.
User avatar
Posts: 300

Thispips82, 31.03.2017 15:19

+5 rep for your share
User avatar
Posts: 154

Waske2004, 06.04.2017 23:34

Reps given. Waiting for course
You never have to change anything you got up in the middle of the night to write.
User avatar
Posts: 367

Andits, 14.04.2017 23:17

I think this could come in handy :-) Would love to have it ;D Rep added!